PalMed est Agréé Comme Association Partenaire par l'Assistance Publique Hôpitaux de Paris APHP

PalMed est inscrit au Registre de Transparence du Parlement Européen numéro public d’identification : 149675016636-39

Mercredi, Avril 25, 2018

Un message de Dr.Mads au monde entier

La nuit dernière fût extrêmement violente. L’ « invasion terrestre » de la bande de Gaza a coûté la vie à de nombreux civils Palestiniens dont des femmes et des enfants.

Le nombre Chers amis, de mutilés et de blessés graves de toutes sortes, de tous les âges, tous civils, tous innocents ne cesse d'augmenter. La population Gazaoui peut compter sur les valeureux ambulanciers et tout le corps médical présents dans les hôpitaux de Gaza qui travaillent dans des décalages de 12 à 24 heures durant l'attaque barbare de l'armée sioniste.

Ces personnes qui ne perçoivent désormais plus leurs salaires depuis plus de 4 mois, travaillent sans relâche, l'objectif étant d'aider au mieux la population qui continue à souffrir et qui tente ni plus ni moins de survivre dans des conditions très précaires et extrêmement difficiles. Face au silence assourdissant de la communauté internationale et au  chaos qui règne dans la ville, l'incompréhension demeure, ne s'agit-il pourtant pas d'humains comme vous ou moi ??? Ne méritent-ils donc pas un peu plus de compassion et de considération ???

Ces hommes , femmes et enfants sont pourtant traités comme des animaux par la soi-disant « armée la plus morale du monde » au vu et au regard de tous ! Ma douleur est aussi profonde que la gravité de la situation actuelle à Gaza, j'éprouve évidemment de la colère mais surtout un profond respect au peuple palestinien tant leur détermination est forte et brave et ce, malgré la guerre malgré la famine malgré leur agonie... Mon admiration va aussi  au personnel médical et les bénévoles. Ma proximité au « sumud » palestinien me revigore mais la colère , la tristesse et les larmes persistent comme pour me rappeler que ces enfants déchiquetés , ces familles anéanties par les bombes que chaque goutte de sang versé par ce peuple ressemblent à un coup de poignard et cela devrait être ressenti par chacun de nous.

Je ne peux oublier ces visages cendrées et grises, ces corps mutilés et saignants ou ces flaques de sang effroyables restées collées sur le plancher de la chambre d’urgence, les dépouilles des victimes entassées près de la chambre froide faute de place... oui, vous avez bien lu, faute de place ! Des centaines de patients sont arrivés à Shifa durant les dernières 24 heures mais malgré que ce soit un grand hôpital, les carences en eau, électricité, nourritures, médicaments et équipements médicaux sont vertigineuses.

Mais ces héros ne se plaignent pas, non, ils se plaignent pas tels de guerriers qui sourient à la mort car que signifie la mort lorsque la vie ne tient plus qu'un à fil et que personne n'est à l'abri, si ce n'est de rejoindre le paradis et être un "shaheed" !!!  Et tandis que je vous écris ces mots, seul, sur un lit, mes larmes coulent encore et encore mais elles demeurent inutiles , mon chagrin ma douleur et la peur sont toujours là.

OUI, l’orchestre des machines de guerre israéliens commence sa symphonie macabre : des salves d’artillerie des bateaux de marine là-bas, au rivage, le grondement des F16, les drones écœurants (arabe : « Zennanis », les bourdonnants), et les Apaches claquantes sont toujours là.

Des armes financées par les Etats-Unis et le gouvernement lâche d'OBAMA. OUI, TOUTES CES ARMES SONT LA ET ELLES TUENT !!! Elles tuent tout le monde sans distinction et elles ont déjà arrachés la vie à de centaines d'enfants et briser la vie de milliers de familles Gazaoui. Je veux crier en espérant qu'ils entendant ma voix Je vous invite à passer une nuit, seulement une nuit, avec nous à Shifa. Déguisé en nettoyeur peut-être.Je suis convaincu, 100% que ça changerait l’histoire.

Personne qui a un cœur et de la force pourrait retourner vivre une nuit à Shifa sans être déterminé de mettre fin à l'abattage du peuple palestinien. Mais ceux sans cœur et sans pitié ont déjà fait leur calcul et planifié un autre « dahyia » assaut sur Gaza.

Les fleuves de sang vont continuer à s'écouler la nuit prochaine et celle d'après. Je peux entendre qu’ils ont accordé leurs instruments de mort.

S’il vous plaît, vous qui me lisez, faites ce que vous pouvez mais CELA DOIT CESSER !!!

> Gaza, Palestine occupée> Mads

 

 

 

 

 

 

 

 

Visiteurs

mod_vvisit_counterAujourd'hui334
mod_vvisit_counterHier186
mod_vvisit_counterCette semaine934
mod_vvisit_counterCe mois10980
mod_vvisit_counterTotal823006
We have: 13 guests, 1 bots online